Addis Abeba

Au Centre de l’Ethiopie, littéralement et géographiquement, se trouve sa capitale, Addis Abeba. Sur son plateau culminant à plus de 2.500 m d’altitude, Addis Abeba a tout pour plaire.

Addis Abeba ou la « nouvelle fleur » est considérée comme la ville la plus élevée d’Afrique et la quatrième au niveau mondial. Elle a été fondée il y a moins d’un quart de siècle, en 1886, par Ménélik II qui était en ce temps-là juste souverain du royaume Shewa. En 1889, il est couronné roi de l’Empire de l’Ethiopie et fait alors d’Addis Abeba sa capitale. Celle-ci attire des Ethiopiens de tous les coins du pays. Elle connaît alors une croissance exponentielle sur le plan urbain et évolue en une grande agglomération.

Addis Abeba devient dès lors la capitale politique et économique du pays ; mais du fait qu’elle abrite plusieurs missions internationales et sièges de grandes organisations Africaines – dont l’Union Africaine ou bien la Commission Economique pour l’Afrique des Nations Unies. Elle est à juste titre considérée comme la Capitale du Continent Africain également.

Marché d'Addis Adeba
  1. Marché d'Addis Adeba

    Marché d'Addis Adeba
  2. Gare d'Addis Adeba

    Gare d'Addis Adeba
  3. Magnifiques églises de la capitale

    Magnifiques églises de la capitale
  4. Cathédrale De La Sainte Trinité à Addis Abeba

    Cathédrale De La Sainte Trinité à Addis Abeba

La ville des grands coureurs de fonds a beaucoup à faire découvrir. La place centrale de la ville est parmi les premiers lieux à ne pas manquer, vous ne pourrez rater non plus la grande statue qui la décore : il s’agit de la place Ménélik II, en hommage au fondateur de la ville, représenté sur la sculpture. Non loin se trouve également la Cathédrale Orhodoxe Saint Georges, église où Hailé Sélassié Ier a été couronné Roi des rois.

Deux monuments représentant le lion de Judah décorent également la ville : l’un en face à la gare ferroviaire, rugit éternellement sur son piédestal de granite noir ; l’autre, à proximité du théâtre national éthiopien, rappelle l’entrée de l’Afrique dans la modernité. Le Palais Gebi est également un lieu incontournable. Edifice bâti en même temps que la capitale, c’est le plus ancien d’Addis Abeba. Résidence actuelle du Premier Ministre, il a été jadis celui de l’empereur Ménélik II : en son sein se trouvaient logements, chapelles, bâtiments administratifs, ou salle de banquet.

Les amateurs d’art se verront combler par le Musée d’Ethnologie : somptueux bâtiments de deux étages, il abrite des expositions uniques qui se démarquent par l’histoire qu’elles racontent. Instruments de musique populaire, chambre et salle de bain du dernier empereur, objets d’artisanats et religieux, tous traduisent de la richesse culturelle de l’Ethiopie. Enfin, dernière étape : le Merkato. C’est le plus grand marché à ciel ouvert de la ville, vous devez y passer pour vous acheter un petit souvenir avant de quitter la Capitale.