Parc National de l'Awash

Parc national le plus proche de la capitale Addis Abeba, le parc National Awash est un incontournable pour les voyages en Ethiopie.

Située à 225 kilomètres d’Addis Abeba, sur la route vers Dire-Dawa, le Parc National d’Awash tient son nom de la Rivière qui la traverse. Il accueille les visiteurs sur un paysage de savanes parsemées d’accacia, qui se distinguent aussi par l’existence de sources chaudes, appelées « Filhoua ». Ce paysage est de premier abord « sec » et désert, mais la richesse ovifaune existante vient y apporter vie et couleurs. En effet, près de 400 espèces d’oiseaux viennent fourmiller dans le Parc National d’Awash, comme les vautours – qui se plaisent naturellement dans le paysage quasi-désertiques des plaines ; l’Euplecte Ignicolores, oiseau brun moucheté de noir au sourcil jaune pâle ; les guêpiers carmins, etc.

Rivière d'Awash
  1. Rivière d'Awash

    Rivière d'Awash
  2. Magnifique cascade d'Awash

    Magnifique cascade d'Awash
  3. Vue sur la rivière

    Vue sur la rivière

Un peu plus loin, on peut observer d’autres animaux paissant paisiblement, tel les oryx, les Koudous, ou encore les Gazelle de Soemmer. D’autres habitants du parc viennent à la rencontre des touristes : les babouins. A la fois craintifs et curieux, les babouins constituent le jour une attraction très amusante, même si plus on s’approche d’eux, plus ils fuient. Mais la nuit, ils sont plus téméraires et vont jusqu’à jouer de petits larcins aux campeurs.

Au Sud du Parc, se trouvent les très célèbres chutes de la rivière Awash. On entre également dans un nouveau décor plus vert, mais plus rocailleux, formant une sorte de Canyon dans la réserve. Au Nord, le volcan éteint du Fantale se dresse timidement.

Les routes du parc sont difficilement praticables et il faut circuler en 4×4 pour mieux découvrir ses richesses. Pour les moins aventureux, il existe une « maison » dans le parc, d’où il est plus facile d’observer les animaux, même ceux n’existant pas dans la région (notamment, un grand lion).