Axoum et le Temple de Yeha

Escale obligatoire pour découvrir l’origine de l’Ethiopie, Aksoum accueille les férus d’archéologie avec ses immortels monuments historiques.

Située au Nord, dans la province du Tigré, cette cité aurait été fondée il y a plus de 3000 ans par deux frères, Abreha et Batsbeha. Aksoum a été pendant longtemps le centre des royaumes Aksoumite et Ethiopien. Après le déclin de ces derniers, ce n’est que récemment, en 1894, que le titre de capitale a été donné à Addis Abeba, sous le roi Ménélik. Plusieurs structures anciennes tiennent encore debout aujourd’hui, comme voulant rappeler aux habitants et touristes la puissance de ces royaumes. Bâtiments religieux, stèles, palais et nécropoles de rois et reines éthiopiens, sépulcres et surtout ses obélisques de granit font de cette cité un important berceau de l’archéologie éthiopienne.

L'Obélisque d'Aksoum
  1. L'Obélisque d'Aksoum

    L'Obélisque d'Aksoum
  2. La Cathédrale de Sainte-Marie-de-Sion

    La Cathédrale de Sainte-Marie-de-Sion
  3. La plus ancienne Bible illustrée

    La plus ancienne Bible illustrée
  4. Bible datant entre 330 et 650

    Bible datant entre 330 et 650

Aksoum est la première ville du royaume éthiopien à être convertie au christianisme, sous le Roi Ezena, grâce à une mission d’évangélisation envoyée par le Patriarche d’Alexandre. On y retrouve la Cathédrale Sainte-Marie de Sion, réputée comme abritant la fameuse Arche de l’Alliance. Cette cathédrale était également un lieu de couronnement des anciens rois éthiopiens. Détruite plusieurs fois, l’église faillit perdre de son renom si elle n’a été reconstruite sous l’empereur Halié Sélassié.

Outre cette Cathédrale, d’autres sites d’intérêts aussi importants jonchent la ville : les ruines du Palais de la Reine Saba (connue pour son idylle avec le Roi Salomon), la tombe du Roi Kaleb (associé à l’un des frères fondateurs de la ville d’Aksoum, Batsbeha) ou l’obélisque géant d’Aksoum. A 30 kilomètres d’Aksoum, le site du temple de la Lune à Yéha mérite aussi un détour. Datant du XIIIème siècle avant J.-C., c’est le plus vieux vestige sud-arabiques. Ses vieux murs rouges encore hauts de 13 mètres mais en ruine, invitent les visiteurs à reconstituer et à imaginer à partir des décombres la prospérité du Royaume Aksoumite.

Les Steles, obélisques d'Axoum
  1. Les Steles, obélisques d'Axoum

    Les Steles, obélisques d'Axoum
  2. Le Monastère de St Marie à Axoum

    Le Monastère de St Marie à Axoum
  3. L'Église Sainte-Marie-de-Sion

    L'Église Sainte-Marie-de-Sion
  4. La plus importante église d'Éthiopie

    La plus importante église d'Éthiopie
  5. Peinture ancienne dans l'église Orthodoxe

    Peinture ancienne dans l'église Orthodoxe