Harar

A côté des célèbres coureurs de fonds qui hissent haut le drapeau de l’Ethiopie, on découvre aussi un aspect touristique très attrayant. Près de 400 kilomètres de la capitale, accessible en bus, se trouve la ville de Harar.

Quatrième plus importante ville de la religion musulmane – après La Mecque, Médine et Jérusalem, Harar fit d’abord partie du royaume des Harari au XVIème siècle. Puis, un siècle plus tard, elle devint la capitale d’un émirat indépendant. Conquise ensuite par l’Egypte, elle finit, en 1887, par être intégrée au pays auquel elle est désormais rattachée, l’Ethiopie.

Ces différents conquérants ont laissé un héritage très diversifié à la ville de Harar, notamment en matière d’architecture, ce qui lui donne un aspect abondamment bigarré : des mosquées de plus de dix siècles reflétant la religion toujours présente, en passant par les murailles qui donnent son nom à la ville (Harar Jugol), ou encore des habitations traditionnelles longeant des ruelles de pavé, …

Le Ras Makkonen Selassie Church
  1. Le Ras Makkonen Selassie Church

    Le Ras Makkonen Selassie Church
  2. Maison Arthur Rimbaud à Harar

    Maison Arthur Rimbaud à Harar
  3. Harar Jugol, ville musulmane fortifiée

    Harar Jugol, ville musulmane fortifiée

Outre son architecture particulièrement riche, Harar est une cité qui a abondamment d’attractions à proposer. La plus célèbre est la cohabitation pacifique des habitants avec les hyènes. En effet, il y est de coutume de nourrir ces animaux – qui auraient été considérés comme sauvages autre part. Mais à Harar, les hyènes se mêlent aux humains et se promènent dans les ruelles la nuit en quête de reste de viande.

Certains habitants vont jusqu’à les approcher pour leur donner à manger, comme « l’homme hyène ». Ce dernier n’est autre qu’un jeune homme dont les charognards se sont entichés, qui chaque soir propose aux touristes de venir voir son « spectacle » : lui, caressant, nourrissant une meute d’hyènes affamées, sans même avoir peur, tellement les animaux l’ont adopté.

Une autre attraction qui mérite d’être visitée à Harar est la « maison Rimbaud », grande bâtisse rénovée par le Ministère Français de la Culture, aménagée pour rendre hommage au fameux poète.