Grottes de Sof Omar

A une centaine de kilomètres des Montagnes de Balé, dans le Parc National portant le même nom, se situent les grottes de Sof Omar. Elles tirent leur nom du Sheikh Safiyullah Omar, chef musulman du XIIéme siècle qui s’y refugiait alors que l’Islam n’était pas encore diffusé dans la région. Ces grottes sont considérées comme un haut lieu de l’Islam éthiopien. D’ailleurs, aujourd’hui encore, elles font office de sanctuaire de pèlerinages pour les musulmans qui veulent rendre hommage au célèbre Sheikh.

Egalement ancien lieu de culte des premiers habitants animistes de la région, elles constituent aujourd’hui une attraction touristique grâce à sa galerie d’innombrables chambres de calcaires blanches, à travers lesquelles coule une rivière, le Weib.

Accessible à partir d’un chemin de randonnée, les grottes de Sof Omar sont les plus longues d’Ethiopie. En effet, elles s’entendent sur plus de 15 kilomètres. Elles constitueraient le plus long réseau de grottes naturelles du continent africain. Créées à partir de l’érosion de roches calcaires blanches, de nombreuses structures décorent ces grottes. Avec les colonnes et les piliers, les voûtes, les arches, on aurait l’impression de se trouver dans une cathédrale.

L’exploration de cette galerie de neige nécessitait un matériel de spéléologue professionnel. Néanmoins, pour les non-spéléologues, une visite guidée d’une heure suffit pour découvrir les plus célèbres chambres, dont « le grand Dôme », « la Chambre des colonnes » ou encore le « tapis de Sof Omar ». A côté des structures blanches de calcaire, on peut également observer les « habitants » : chauves-souris, chats, poissons, crustacés, crocodiles, etc. Damans et tortues géantes cohabitent en paix dans le labyrinthe blanc des grottes, sortant de temps en temps pour assouvir la curiosité des touristes les plus téméraires. Les ornithologues s’y plairont en observant le Serin de Salvador, une espèce rare d’oiseau.