Parc national du Balé

Le parc National des Montagnes du Balé est un massif montagneux localisé dans la partie australe de l’Ethiopie à la frontière kenyane, à près de 400 kilomètres de la capitale Addis Abeba. Situé à 3.000 mètres d’altitude, ce site fera le bonheur des amateurs d’ascension, puisqu’il leur donne l’opportunité d’escalader le deuxième sommet le plus haut d’Ethiopie, le Mont Tullu Deemtu, culminant à 4.377 mètres. Autant prisé par les escaladeurs que par les trekkeurs, il propose d’innombrables parcours atypiques de l’Ethiopie.

Si dans notre imagination, l’Ethiopie est un pays désertique, prairies verdoyantes, forêts luxuriantes, chutes d’eau sont les divers panoramas rencontrés dans le Parc national du Balé. Les autochtones sollicitent même les curieux randonneurs à découvrir la cérémonie traditionnelle de préparation du café. Parmi les attractions incontournables des trekkeurs : on peut citer les prairies de Gaysay. Ce site est un lieu d’observation des phacochères et surtout des différentes familles d’antilopes, telles que le Nyala des montagnes ou les Bushbucks dy Ménélik.

Sur une superficie de 2.470 kilomètres carré, le Parc est subdivisé en trois zones écologiques. Il y a les plaines du Nord ; le plateau de Sanetti et enfin, au Sud, la forêt d’Harenna.

Le plateau central de Sanetti culmine entre 3.000 et 4.377 mètres d’altitude. Réputé comme étant le plateau le plus haut, le plus venteux et le plus étendu d’Afrique, Sanetti est aussi le foyer du plus rare canidé du monde, le loup éthiopien ou loup d’Abyssinie. On n’en compte plus aujourd’hui que 300 individus dans le Parc.

Enfin dans la forêt d’Harenna pullulent mammifères, amphibiens et surtout une multitude d’espèces d’oiseaux, qui combleront les ornithologues. Ses énormes troncs d’arbres tordus et recouverts de mousses offrent en effet un abri parfait pour différentes espèces de primates (babouin olive, singe guazera et singe de Balé). Les derniers lions d’Ethiopie ont également élu foyer dans cette forêt. Les ruisseaux regorgent tout aussi de truites, faisant d’eux des lieux de pêche par excellence.