Le parc national de Gambela

L’Ethiopie compte neuf parcs nationaux qui abritent de très nombreuses espèces végétales et animales. Découvrir le Parc national de Gambela c’est découvrir l’un des 9 parcs nationaux de l’Ethiopie abritant une multitude d’espèces végétales et animales des plus variées.

Lors de votre voyage en Ethiopie, il ne faut pas rater le parc national de Gambela qui est le plus grand parc du pays. Situé à une altitude variant de 400 à 770 m, il couvre une superficie qui dépasse les 5 000 km2 et est considéré comme un des territoires les plus riches en vie animale du pays. La visite de ce parc est une étape incontournable quand on voyage en Éthiopie. La création du parc a surtout pour objectif de protéger deux espèces d’antilopes en danger critique d’extinction : le Cobe de Buffon et le Cobe de Lechwe.

Vous devez savoir qu’il y a plus de 150 espèces d’oiseaux inventoriées dans cet environnement marécageux. En visitant ce Parc National, vous allez avoir l’opportunité d’observer l’étrange bec-en-sabot. Cette attire plus que d’autres du fait de sa couleur gris anthracite et son bec imposant. On a dénombré pas moins de cent cinquante espèces d’oiseaux dans ce milieu marécageux dont le bec-en-sabot.

Dans les rivières Akobo et Baro se trouvent des perches du Nil qui sont des poissons qui peuvent atteindre près de 2 m de long, des hippopotames et des crocodiles aussi. Lions, éléphants, buffles d’Afrique, lions, babouins olive et singes Colobe Guéréza peuplent également le Parc de Gambela.

Visiter le Parc National de Gambela sera aussi pour vous l’occasion de découvrir les Anuak et Nuer dans leurs villages. Rappelons que les Anuak sont une population d’Afrique de l’Est. Il n’est pas rare de les trouver dans le Sud du Soudan. Ils sont appelés aussi Anywaq, Anawaq, Anyuak, Jambo ou encore Dho Anywaa. Les Anuak sont connus comme étant des pêcheurs très habiles.

Les Nuer quant à eux sont aussi une population d’Afrique de l’Est vivant dans le Soudan du Sud surtout dans la région du Nil Supérieur et à Gambela en Ethiopie. Appelés aussi Nuers, Naath ou encore Tog, ils sont connus comme étant des pasteurs semi-nomades, des éleveurs et des agriculteurs.